C’est le propre de l’homme de se tromper ; seul l’insensé persiste dans son erreur. – Cicéron

 

C'est le propre de l'homme de se tromper ; seul l'insensé persiste dans son erreur. - Cicéron

C’est le propre de l’homme de se tromper ; seul l’insensé persiste dans son erreur.

Cicéron


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *