Comment condamner votre projet avant même de le lancer ?

Dans les lignes qui suivent vous allez découvrir quelles sont les 5 grandes erreurs à ne surtout pas commettre sous peine de condamner votre projet avant même de le lancer.

Comment éviter de se tirer une balle dans le pied avant même d’avoir commencé ?

Quels sont les pièges à éviter pour un entrepreneur débutant ?

 

condamner votre projet

 

Lorsqu’il s’agit de se lancer dans un nouveau projet comme créer son business et surtout si c’est la première fois, il y a un certain nombre de pièges à éviter si l’on veut avoir une chance de réussir !

Étant moi-même passé par là il y a de cela quelques années, j’ai eu l’idée de vous proposer une liste de ce que je considère être «les fondamentaux» pour être sûr d’avancer dans le bon sens !

 

1) Vibrer pour son projet

Quiconque entreprend de créer son business, devrait se poser une question très simple avant d’entamer la moindre démarche.

Qu’est-ce qui me pousse ?

Si la réponse à cette question est uniquement l’argent, alors vous êtes peut-être face à un problème. Non pas qu’il y ait de mal à vouloir gagner de l’argent, c’est même plutôt une bonne chose.

Mais vous n’êtes pas sans savoir que démarrer un business n’est pas une chose facile tous les jours. Certaines périodes seront plus calmes que d’autres, mais à coup sûr, un jour ou l’autre, vous ferez face à des difficultés.

Ce qui fera la différence entre échec et succès se jour la, c’est votre capacité à croire en ce que vous faites. Si l’argent est votre seule motivation, que vous ne croyez pas profondément et sincèrement en vos chances, le jour où les difficultés pointeront le bout de leur nez, vous serez tenter de tout laisser tomber et de recommencer quelques choses d’autres ailleurs.

Et ce serait dommage car cette envie d’abandonner n’est pas motivé par les chances réelles de votre business mais plus par votre manque de conviction pour persévérer.

Alors c’est une règle d’or à ne jamais sous-estimer :

Ne vous lancez jamais dans un projet avec lequel vous n’êtes pas en parfaite adéquation !

 

2) Savoir se lancer

Une des fausses croyances sur la création de business est qu’il faille toujours attendre le moment idéal. Même s’il est tentant d’attendre le moment «parfait» pour lancer son business, laissez-moi vous dire une chose…

Il n’existe pas !

Vous aurez beau attendre d’avoir réglé ceci ou cela avant de vous lancer il y aura toujours quelque chose que vous n’aviez pas prévu pour venir repousser l’échéance. Le mieux c’est encore de commencer dès maintenant, sans chercher à réunir les conditions optimales et d’autant plus avec l’application de la règle numéro 1.

Car si vous démarrez quelques choses c’est que vous en ressentez le désir ardant en vous. Et c’est ce feu en vous, qui supprimera toutes ces montagnes face à vous, pour en faire de simples cailloux sur votre route.

Alors ne perdez plus de temps au risque de voir votre motivation s’évaporer. Lancez-vous dès aujourd’hui.

Votre motivation à elle seule est plus forte que toutes les embûches sur votre route !

 

3) Savoir s’entourer et sous-traiter.

L’idée maintenant que vous vous êtes jeter dans le grand bain, c’est d’éviter une des grandes erreurs des jeunes entrepreneurs.

En effet un grand nombre d’entre eux, emporter par leur fougue veulent être au four et au moulin. Si cela démontre une grande implication personnelle, ce qui est une très bonne chose. Par contre d’un point de vue «efficacité», c’est une stratégie peu fiable.

Un chef d’entreprise doit être plus proche du chef d’orchestre que de l’homme-orchestre.

C’est-à-dire qu’en vous impliquant «en profondeur» dans une multitude de secteur de votre entreprise, et ce même si vous êtes très doué dans chacun d’entre eux, vous ne parviendrez jamais à donner le meilleur de vous-même avec tant de taches diverses.

Le concept c’est d’être plus dans le rôle du chef d’orchestre qui coordonne le travail de chacun pour le rendre plus efficient.

En sous-traitant les taches qui peuvent l’être, vous dégagerez du temps pour développer votre entreprise et vous consacrer à ce qui vous passionne vraiment.

Apprenez donc à déléguer et consacrer le temps gagné à développer votre business.

 

4) L’isolement TUE

Maintenant que vous profitez des avantages de la sous-traitance, vous avez du temps libre. Et tout ce temps vous pouvez l’employer pour lutter contre l’un des pièges que rencontrent les jeunes entrepreneurs : L’isolement.

En effet ils sont nombreux à considérer que pour vivre heureux, il faut vivre caché. Mais c’est un piège mortel pour votre business.

Peu importe où vous êtes, il y a forcement des gens quelque part prêt à travailler avec vous. Des partenaires avec qui vous pourriez passer des accords pour développer vos business respectifs.

Être en constante recherche de nouvelles opportunités vous permet également de vous constituer un carnet d’adresses. Vous rencontrerez peut-être des gens avec qui il ne sera pas possible de travailler dans l’immédiat mais qui un jour peuvent devenir des collaborateurs de premier choix.

C’est un excellent moyen de maintenir votre business dans un état permanent de bouillonnement d’idées et de développement.

 

Voilà les 4 pièges qu’il va vous falloir éviter sur votre route vers le succès. Mais maintenant vous êtes plus fort des conseils que cet article vous apporte et vous avez toutes les clés pour faire de votre projet un rêve éveillé.

Je vous souhaite le meilleur;

Amicalement;

Guillaume.


2 Comments

  1. kissa maurice

    Bonjour. Je suis un interressé de l’attraction & je veux le faire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *