Dompter votre cerveau pour en faire votre meilleur allié !

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir comment « hacker » votre cerveau pour en faire votre meilleur allié dans l’atteinte de vos objectifs !

 

Apprendre à dompter votre cerveauæ

 

Notre inconscient. Ami ou ennemie ?

Nous avons tous eu au moins une fois ce genre de dialogue intérieur :

ce serait bien si je passais 30 minutes à méditer ou à visualiser mes objectifs de vie … inconscient : Mais non, regarde touche pas à mon poste, c’est beaucoup mieux !

Bon je ne dis pas que vous êtes obligatoirement fan de TPMP, mais le principe reste le meme avec n’importe quelle émission TV.

Bien souvent, lorsque nous VOULONS faire quelque chose (et nous pensons même que nous le DEVONS) notre inconscient nous dirige vers quelque chose de plus futile.

 

Votre cerveau ressemble à un petit chien !

Votre inconscient est semblable à un chiot. Au début votre adorable compagnon n’en fait qu’à sa tête, et ses besoins n’importe où, il peut être turbulent et les premiers temps il sera difficile pour vous d’avoir de l’emprise sur lui.

Votre petit chien est brut de décoffrage, il vous faut l’éduquer !

A force d’exercices et de patience, il est possible d’apprendre à votre toutou adoré à sortir dans le jardin avant de lever la patte et non plus au milieu du salon à la moindre envie !

Il en va de même avec votre inconscient. Pour en faire un allié de choix dans l’atteinte de vos objectifs, vous devez le faire travailler, l’éduquer, l’habituer à prendre des décisions qui vont dans le sens que vous aurez décidé.

Et pour que cela soit efficace et durable, vous allez devoir vous faire violence. Vous allez devoir lutter contre les fausses croyances ou fausses envies que vous renvois votre inconscient pour vous détourner de votre objectif.

 

Exemple concret pour apprendre à dompter votre cerveau :

Vous vous êtes engagé à courir au moins une fois par semaine, et au matin du premier jour une petite voix en vous, crie que vous n’avez pas l’énergie nécessaire pour courir, qu’il fait trop froid aujourd’hui ou que vous n’avez pas les bonnes chaussures pour commencer donc autant remettre à plus tard.

Et bien cette petite voix c’est votre inconscient qui vous parle ! Aveuglé et sauvage comme votre petit chiot !

Pour l’éduquer vous allez devoir vous accrocher, faites vous violence et sortez courir malgré tout. Mettre son inconscient sur « off » n’est pas une chose aisée mais encore une fois avec patience et perseverance, rien n’est impossible.

Pour mettre en place de nouvelles habitudes en place il existe une barrière psychologique à franchir : le cap des 21 jours.

Des études ont prouvé qu’il faut en moyenne 21 jours pour instaurer durablement un changement d’habitudes. Une fois ce délai atteint, vous devriez commencer à ressentir un véritable changement.

Alors si vous rencontrez des difficultés dans l’éducation de votre inconscient, gardez toujours en tête se cap, et dites-vous que ce n’est qu’une question de temps avant de le faire passer du statut d’ennemie à celui d’allié indéfectible de votre réussite !

Et vous, quel technique utilisez-vous pour dompter votre cerveau ? Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous !

Je vous souhaite le meilleur,

Amicalement,

Guillaume

Recherches des lecteurs pour trouver cet article: :

dompter inconscient

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *