Apprenez à lâcher prise pour repartir du bon pied !

Dans cet article vous apprendrez à lâcher prise, à reculer pour mieux sauter lorsqu’un problème envahit votre esprit et paralyse vos pensées !

 

Apprenez le lâcher prise.

 

Vous arrive-t-il de vous dire que vous réfléchissez trop ?

Que vous aimeriez stopper ce flot incessant de pensée qui fuse dans votre cerveau ?

Mais comment faire pour y parvenir ?

Tout simplement en éduquant votre esprit et en lui apprenant le lâcher prise. Que ce soit pour apaiser des tensions psychologiques ou simplement vous sentir plus en phase avec vous-même, le lâcher prise s’apprend et s’entretient. C’est ce que nous verrons dans cet article.

 

1) Pourquoi choisir le lâcher prise ?

Tout d’abord par ce que tout le monde, à un moment ou un a autre, a besoin de temps de lâcher prise, d’oublier un peu la machine pour recharger ses batteries.

Votre esprit bouillonne continuellement. Il navigue entre responsabilités familiales et professionnelles, idées créatives, les choses à faire et celle à ne pas oublier, tout en gérant le flot d’émotions du quotidien. Il ne se repose jamais! Parfois même, il tourne tellement qu’il devient difficile de réfléchir.

En prenant du recul, vous portez un regard positif sur vos échecs passéspour en tirer une leçon. Des leçons qui vous permettent d’avancer, de vous dépasser, de vous construire. Vous vous ouvrez donc à de nouvelles idées, celles que vous ne pouviez pas voir tant vous étiez concentrée sur vos problèmes. Lâcher prise vous débarrasse de vos œillères.

 

 

2) Alors comment lâcher prise ?

Il existe beaucoup de façons de lâcher prise : depuis la balade en forêt jusqu’à la méditation, en passant par la sieste. Et aucune méthode n’est meilleure qu’une autre.L’important est que vous soyez convaincue qu’arrêter de contrôler tout et tout le temps vous rendra la vie plus belle.

La prise de conscience est la clé du lâcher prise, la méthode n’est qu’un outil pour y parvenir. Voici néanmoins quelques exemples approuvés de pratique pour rapidement développer un sentiment de lâcher prise en vous :

la méditation : vous concentrer sur vous, même un court instant, permet de vous reconnecter avec vous-même, d’oublier les soucis du quotidien pour laisser place au moment présent uniquement. De plus cela boost la créativité et augmente la confiance en soi !

Les promenades dans la nature : la nature est un retour aux sources mais surtout, elle est le parfait exemple du non-contrôle. Elle change à chaque minute, sans que nous puissions intervenir d’aucune manière. Elle nous oblige à prendre les choses telles qu’elles sont, sans se poser de questions et ou chercher à contrôler. Encore une fois il s’agit de vivre le moment présent.

le sport et les loisirs : vous défouler permet d’évacuer stress, angoisse et anxiété de votre corps et donc de votre esprit. prendre du temps pour vous, faire ce que vous aimez sans culpabilité, sans réfléchir, juste pour le plaisir est également un bon moyen d’oublier les choses qui vous tracassent et vous accorde un moment de répit.

Instant présent et positivité : voir le verre à moitié plein vous permet de lâcher prise sur la partie vide en concentrant votre attention sur les émotions positives de la partie pleine et c’est bon pour le moral ! vous arrêter deux minutes dans vos actes du quotidien pour les savourer vous permet de les apprécier, aussi banals soient-ils.

Sieste et relaxation : dormir vous permet de vous relaxer et de mettre vos neurones au repos. Ne vous est-il jamais arrivé de chercher une solution si fort qu’il vous vient le besoin quasi irrépressible d’aller vous coucher ? Evacuer le stress vous aide à relâcher la pression et à repartir plus calme et plus détendue.

 

Avec ces quelques conseils ultras simples vous avez maintenant toutes les clés en main pour lâcher prise lorsque le besoin s’en fait sentir, et ainsi retrouvez la sérénité et la pleine possession de vos moyens !

 

Je vous souhaite le meilleur.

Amicalement.

Guillaume.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *