Langage du corps : ne vous prenez pas la tête, décrypter plutôt la sienne !



Dans cet article je vous donne une astuce pour décrypter l’état d’esprit de votre interlocuteur très simplement.

Avez-vous déjà fait attention aux mouvements de tête de votre interlocuteur ?

langage du corps

Les postures de têtes sont un excellent moyen de percer la personne en face de vous. Il existe un grand nombre de posture, chacune liée à un état d’esprit bien précis. Elles sont très faciles à détecter et vous procurent beaucoup d’informations.

Alors pour vous permettre, à vous aussi de décrypter sans effort un interlocuteur, je vous propose aujourd’hui un décryptage de 2 postures très répandues dans le langage du corps.

 

La tête bien droite.

C’est une posture très neutre. Elle ne montre aucun signe d’agressivité ou de défense. Elle est très souvent utilisée lors de conversations ordinaires.

Mais si l’on relève la tête au-dessus de son axe, en faisant monter le menton, cela change complètement les signaux envoyés.

Cela affiche un sentiment de supériorité, d’arrogance. Cette posture de la tête relevée montre également deux choses :

Dans cette posture, le cou est dégagé, libre d’accès. Ce qui dans notre inconscient n’est pas anodin. En effet le cou est l’une des parties les plus sensibles du corps, en le mettant ainsi à «porter d’attaque» cette posture évoque une maîtrise de la situation, une certaine confiance.

 

La tête inclinée sur le côté.

La tête légèrement inclinée sur le côté, est une posture qui a l’inverse de la précédente évoque la soumission dans notre inconscient.

En effet, le cou est encore une fois découvert mais cette fois-ci, la taille est diminuée. Cette posture serait une réminiscence de notre enfance. Elle nous viendrait de l’époque où nous posions la tête sur l’épaule de nos parents pour nous réconforter.

Cette posture nous procure également un sentiment de sécurité et de quiétude.

 

La tête rentrée dans les épaules.

Le fait de rentrer la tête dans les épaules est un signe de soumission et de peur.

C’est un réflexe typique de protection face à une situation qui représente un danger. Comme je vous l’ai dit plus haut, le cou est l’une des parties les plus sensibles du corps humain.

Et de ce fait, face à une situation «gênante», notre premier réflexe est de le protéger. Que la situation le justifie ou non, c’est la même chose.

Dès qu’il y a conflit, les épaules remontent et la tête se baisse.

 

Vous voyez maintenant, qu’en observant simplement la posture de tête de votre interlocuteur, vous pouvez déjà en apprendre beaucoup sur l’état d’esprit dans lequel il se trouve.

 

Et vous, avez-vous des techniques perso pour décrypter le langage non-verbal de votre interlocuteur ? N’hésitez pas à les partager avec nous dans les commentaires !

 

Je vous souhaite le meilleur,

Amicalement,

Guillaume.

Recherches des lecteurs pour trouver cet article: :

soumission tete penchee

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *