5 règles fondamentales réussir son projet ! (1/2)

Dans cet article vous allez découvrir 5 règles issues du livre «la semaine de 4 heures» de Tim Ferris. Ces règles, vous apporteront une vision nouvelle et feront tomber vos idées reçues et vous donneront des des clés pour réussir son projet !

Vous savez qu’il existe une alternative au credo « travailler plus pour gagner plus » mais vous ne savez ou la trouver ?

Travailler moins, gagner plus et vivre mieux ça vous tente ?

 

réussir son projet

 

Oscar Wilde a dit : « tout ce qui st populaire est mauvais »

Lorsqu’il s’agit de réussite professionnelle ou tout simplement d’épanouissement au quotidien, nous sommes entourés de fausse croyance et de dicton populaire qui nous induisent en erreur. Comme :

« je n’y arriverai pas», « je suis trop jeune ou trop vieux pour ça », « je manque d’expérience pour m’attaquer à ceci ou cela» et tellement d’autres encore…

Et toutes ces affirmations que nous nous répétons chaque jour, deviennent avec le temps, des vérités immuables que nous n’osons même plus remettre en question.

Jusqu’au jour où…. quelqu’un fait les choses différemment et nous prouve qu’il y a toujours plusieurs façons d’envisager les choses et surtout de les entreprendre !

Prenons l’exemple de Dick Fosbury, un athlète américain.

A une époque où tous les sauteurs s’élançaient de la même façon. A savoir en ciseau, en lançant leur pied par-dessus l’obstacle et ainsi retomber de l’autre coté sur leurs deux jambes.

En 1968, a l’occasion des jeux olympiques de Mexico. Le monde entier a découvert Dick Fosbury et son fameux « Fosbury Flop ».

En effet, Fosbury sautait d’une manière très différente des autres. Arriver en bout de course, il sautait puis une fois en l’air pivotait pour se présenter dos à la barre et la tête la première.

Si les entraîneur et professionnel du sport regardèrent avec un air dubitatif ce sauteur atypique. Ils durent vite se rendre à l’évidence : cette nouvelle technique de saut était bien plus efficace que la méthode traditionnelle.

En effet Frosbury remporta cette année-la l’or, établissant même un record personnel à 2,22 mètres.

12 ans plus tard, la quasi-totalité des finalistes au saut en hauteur lors des jeux olympiques utilisaient le « Fosbury Flop »…

S’il y a une choses à retenir de cette histoire, c’est que tout peut changer pour peut que l’on prenne la peine de remettre les idées reçues en question !

Voici donc 5 règles qui vous aideront à remettre a leur place certaine idées reçues et ainsi arrêter de vivre selon des principes qui ne vous correspondent pas !

 

1) La retraite n’est pas un objectif viable.

Dans le monde d’aujourd’hui, la retraite nous est présenté comme la récompense au bout du chemin. Mais l’envisager ainsi est une erreur considérable !

Pourquoi ? Par ce que cela implique certaines idées qui ne sont tout simplement pas acceptables :

1- Voir la retraite comme une récompense, c’est reconnaître que vous avez sacrifié la majeure partie de votre vie, à faire quelque chose qui ne vous plaît pas ! Et ceux durant les plus «belles années» de votre vie, à savoir celle où vous êtes au mieux de vos capacités.

2- Attendre la retraite pour commencer à faire les choses qui vous motive et vous plaise vraiment est une absurdité aussi, quand on sait que l’inflation réduit notre pouvoir d’achat chaque année un peu plus et que d’un autre côté la durée de la retraite augmente.

Non, la retraite devrait plus être vue comme une protection contre « le scénario du pire ».

Comme de ne plus pouvoir travailler et ainsi avoir un capital à disposition pour survivre.

La retraite n’est qu’une étape sur votre chemin et surtout pas le but de celui-ci !

 

2) Utiliser les cycles d’énergie et d’intérêt.

Si vous êtes un être humain comme tout le monde, vous n’êtes jamais au niveau maximum de votre énergie.

Le matin au réveille, la sieste après le repas, le coup de barre qui accompagne le coucher du soleil …

Si les moments peuvent être différent d’une personne à une autre, nous connaissons TOUS cette baisse d’énergie à un moment à un autre de la journée , Vous devez prendre en compte ces phases d’énergie et envisager différentes actions suivant votre état :

1. les phases de haute énergie : cette phase est celle où vous êtes le plus productif et le plus efficace possible. C’est lorsque vous êtes dans cette « état de grâce » que vous devez travailler sur vos objectifs.

2. Les phases de basse énergie : consacrer les a vos passions ! Ressourcez-vous auprès de vos proches, voyagez dans des endroits inconnus, faire du sport, cuisinez…

En travaillant seulement dans vos phases de haute d’énergie et en vous ressourçant grâce à vos passions lorsque vous êtes moins bien, vous allez transformer littéralement votre vie !

 

3) Chassez l’image du fainéant !

Dans l’esprit des gens, l’idée du « travailler moins » est trop souvent associé à l’image d’une personne fainéante, qui cherche absolument à en faire le moins possible.

Mais c’est totalement faux !

Dans le cas de quelqu’un qui cherche à réduire le temps passé sur une activité qui ne l’épanouit pas et souhaite utiliser le temps libre pour se consacrer aux choses qu’il aime vraiment et qui le rendent heureux.

En quoi cela, ferait de lui quelqu’un de paresseux ?

C’est une fausse croyance véhiculée par nos sociétés, qui tendent plus à valoriser le sacrifice au travail plutôt que la véritable productivité et l’épanouissement individuel.

En somme, comme le dit très bien Tim Ferris dans son livre :

« Essayer donc d’être productif plutôt qu’occupé »

 

4) Dépasser l’attente du moment idéal

Lorsqu’il de prendre une décision, et surtout si celle-ci est capitale, nous sommes souvent assailli d’une foule de fausses croyances qui nous empêche de passer à l’action !

Qu’il s’agisse de quitter son job, démarrer une nouvelle activité ou simplement faire ce voyage dont vous rêver depuis toujours, il y aura toujours une ombre pour venir noircir le tableau et repousser la prise de décision.

Les phrases du style « un jour je me lancerai » où « ce mois-ci, ce n’est pas le bon moment mais le prochain.. » ou encore les liste à colonne «pour» ou «contre » ne sont pas plus efficaces et ne servent au final qu’à emporter vos rêves avec vous dans tombe.

Non, si vous ressentez au fond de vous-même un désir ardant de changement, allez-y ! Lancez-vous.

Vous ferez face aux difficultés chemin faisant !

 

5) Envers et contre tous !

Souvent, avant de se jeter à l’eau les gens cherchent au prêt de leurs proches l’appui et les encouragements dont ils ont besoin.

Mais parfois, ces mêmes proches peuvent se braquer et vous freiner dans votre élan !

En effet, beaucoup de gens réagissent de manière émotionnelle au début et finissent au final changé d’avis une fois le faite accompli !

Alors, ne cherchez pas systématiquement l’assentiment des autres avant de vous lancer.

Si vous croyez en ce que vous faite, eh bien, faite-le !

 

J’espère que ces quelques conseils issus du livre « la semaine de 4 heures » de Tim Ferris auront fait tomber quelques idées reçus que vous pouviez avoir sur la vie et vos chances de construire la vie de vos rêves !

 

Je vous souhaite le meilleur,

Amicalement,

Guillaume.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *